Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, 2004

Je dis bien “les” magies noires car pour moi, il n’y en a pas qu’une... Magie noire, magie Vaudou, sortilèges de malédiction, mauvais œil, etc. Toutes les magies, mêmes lumineuses, ont leur part d’ombre. C’est l’équilibre naturel. Il ne peut y avoir d’ombre sans lumière et vice versa.

Je rappelle ma définition d’un rituel de magie négative :

C’est un rituel qui vous demande de faire des choses sans votre consentement total, qui pourrait nuire à autrui ou qui vous suggère d’obtenir du matériel illégal. C’est un rituel qui favorise vos émotions négatives comme la vengeance, la peur, la culpabilité, la jalousie ou la colère.

https://www.mon-grimoire.fr/blog/anatomie-dun-rituel-de-magie/

Se former, pratiquer la magie n’est pas un acte anodin et n’est clairement pas à conseiller à tout le monde et tout le temps. Elle est déconseillée aux personnes ayant des fragilités profondes, des blessures d’enfance non réglées, des troubles de comportement ou encore, qui souffrent d’une dépendance quelconque.

La sorcière se doit de pratiquer son art en conscience, en ayant toutes ses capacités émotionnelles, physiques et psychiques. Il est donc préférable d’être déjà à l’aise sur toutes ces dimensions, d’être reposée et de se sentir en sécurité.

Cela évitera de mettre à disposition vos failles à des entités et vous faire tourner en bourrique. Ces entités peuvent en effet aggraver votre situation psychologique par exemple.

Par respect envers les utilisateurs, et parce que je crois en un monde juste et bienveillant, je préfère suggérer des rituels positifs sur cette plateforme. Des rituels qui vous font du bien, faciles à faire et qui respectent votre intégrité et celles d’autrui.

Attention :

Mon-Grimoire est une plateforme libre, d’échanges et de conseils. Le site ne se rend pas responsable de ce que les utilisateurs écrivent dessus.

Je ne peux cependant pas empêcher les utilisateurs de créer des rituels comme ils le souhaitent. Néanmoins, vous pourrez signaler des rituels qui ne vous semblent pas correspondre aux valeurs de la plateforme.

J’invite chacune à être vraiment attentive à ce qu’elle fait, dit et publie sur la plateforme et en dehors. La magie n’est pas un jeu. Le retour de bâton est réel, utiliser ces magies là ont un “coût” que vous n’aurez pas envie de payer plus tard. Vraiment, faites attention à ce que vous faites.

S’il vous vient l’envie de pratiquer de la magie noire, je vous conseille de :

  • pratiquer des exercices de respiration, comme la cohérence cardiaque ;
  • pratiquer une méthode de méditation ;
  • prendre du Rescue ;
  • passer un moment avec quelqu’un, parler de votre souffrance profonde ;
  • bouger son corps, changer d’énergie ;
  • demander à quelqu’un de vous masser ;
  • écrire, extérioriser par les mots son mal être ;
  • prendre un bain, regarder une série, se faire un thé ;
  • vous faire suivre par un thérapeute ;
  • vous rendre sur le champ à un hôpital où vous serez reçu par un psychologue, même de nuit ;
  • appeler S.O.S Amitiés ;
  • pleurer, pleurer, pleurer.

Cette liste est non exhaustive, elle s’appuie sur mon expérience personnelle. Car pratiquer ces magies relèvent d’un problème émotionnel profond : une soif de vengeance, une addiction affective, une souffrance non guérie, des émotions profondément refoulées.

Ce sont toutes ces choses que vous devez vous libérer et non les nourrir.

-Camille